ECOLE ET CINEMA
 

« École et cinéma » est une opération nationale qui a pour vocation de faire découvrir aux élèves du premier degré des films français ou étrangers, classiques ou contemporains, sur le grand écran d’une salle de cinéma. Elle précède « Collège au cinéma » et « Lycéens et Apprentis au cinéma », dans la continuité du parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève (circulaire n° 2013-073 du 3-5-2013). « École et Cinéma » trouve naturellement sa place dans les nouveaux programmes d’enseignement des arts visuels à l’école primaire, tant au titre des pratiques artistiques qu’à celui de l’enseignement de l’histoire des arts. Le dispositif national « École et cinéma » a pour but de former l’enfant spectateur par la découverte active de l’art cinématographique. Celui-ci fait découvrir en salle de cinéma des films de qualité à de jeunes spectateurs et à leurs enseignants, de la petite section maternelle à la fin du cycle élémentaire. Il permet de lier le cinéma à l’école avec deux objectifs :

- inciter les enfants à prendre le chemin de la salle de cinéma et s’approprier ce lieu de pratique culturelle, de partage, de lien social ;
- initier une réelle approche du cinéma en tant qu’art à découvrir et à aimer.


« École et cinéma » en Val d’Oise cherche à promouvoir, pour la dix-huitième année consécutive, une pratique du cinéma dans le cadre scolaire, en plaçant les élèves en situation active de spectateurs.
Animé avant tout par la volonté de transmettre le plaisir de la découverte d’oeuvres cinématographiques choisies avec exigence, le dispositif s’appuie sur un partenariat renouvelé avec 20 salles de cinéma du département, regroupées au sein de l’association Écrans VO, et sur un circuit de cinéma itinérant intervenant dans les communes du Vexin depuis 2008.




 
CETTE ANNEE AU PROGRAMME
2017-2018


CYCLE 2

Les Aventuriers
Programmation de courts-métrages




  Le moine et le poisson - Michaël Dubok de Wit, 1994, 6min30 


Dans un monastère cistercien isolé du monde et des hommes, un moine voit sa retraite dérangée par l’apparition d’un petit poisson.
Cette rencontre va bouleverser le cours de sa vie : à travers la prise en chasse de l’animal,
c’est le monde dans son immensité qui va s’ouvrir à lui.

Pour aller plus loin :
Transmettre le cinéma




  Rentrée des classes - Jacques Rozier, 1955, 24min 

Dans un petit village de Provence, c’est la rentrée des classes. René, qui n’a pas fait ses devoirs de vacances, jette son cartable à la rivière.
Mais, arrivé devant l’école, René rebrousse chemin et prend finalement celui de la forêt.
Entouré par la présence de la nature, il s’offre quelques heures d’école buissonnière inondées de lumière avant de retrouver par hasard son cartable.
Après avoir capturé un petit serpent et avoir profité des bienfaits de la nature, René se décide à retourner à l’école.
Réprimandé par son instituteur, il lâche dans la salle de classe le serpent qui y sème un vent de panique.
Tous les élèves s’enfuient en courant et René est bientôt pris en chasse dans les rues du village par ses camarades.
Il leur échappe et s’en retourne à la rivière pour relâcher le serpent, au milieu du courant.

Pour aller plus loin :
Transmettre le cinema




Le hérisson dans le brouillard - Youri Norstein, 1975, 10min 

Tous les soirs, le hérisson apporte de la confiture de framboise à son ami l’ourson pour compter avec lui les étoiles dans le ciel.
Mais ce soir, le brouillard s’est levé et la forêt en est toute transformée. Au milieu de la brume, le hérisson découvre un majestueux cheval blanc.
Continuant sa route, il finit par se perdre et, terrifié, se trouve confronté à d’autres présences mystérieuses et inquiétantes.
Ce n‘est qu’aidé par les créatures de la forêt qu’il retrouve la maison de son ami. Mais à la joie des retrouvailles se mêle chez le hérisson une étrange mélancolie.
Celle de savoir le cheval seul, là-bas, perdu dans le brouillard.

Pour aller plus loin :
-Transmettre le cinéma



 La première nuit - Georges Franju, 1957, 23min

Un garçon de dix ans passe la nuit dans le métro après avoir suivi une camarade d'école.
Endormi sur une marche, il croit la reconnaître dans les rames qu'il voit en rêve...

Pour aller plus loin :
Transmettre le cinéma



Le jardin - Marie Paccou, 2002, 6min30 

Au cœur de l’été, dans un jardin verdoyant, un couple attend qu’un poisson, poussant sur un arbre, murisse.
L’attente est longue mais enfin le poisson est bien rouge et la jeune femme peut le cueillir.
C’est alors qu’une violente pluie d’orage s’abat sur le jardin. La jeune femme trouve refuge sous les arbres. Son compagnon, quant à lui est ravi.
Il s’avance sous l’eau, esquisse quelques pas de danse et entraine bientôt son amie dans une folle ronde qui fera bientôt briller le soleil et la joie.

Pour aller plus loin :
- Transmettre le cinéma






Le garçon et le monde 
d'Alê Abreu
2014 - 1h20min

 

A la recherche de son père, un garçon quitte son village et découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges.
Un voyage lyrique et onirique illustrant avec brio les problèmes du monde moderne à travers le regard d’un enfant.


Pour aller plus loin :
- Transmettre le cinéma




La Belle et la bête
de Jean Cocteau
1946 - 1h36min

 
  

Quelque part au temps jadis, il était une fois un brave homme veuf et père de quatre jeunes gens.

Une fille prénommée Belle, qui était aussi bonne et dévouée à son père que ses deux aînées étaient ingrates et chipies.

Le fils, un sympathique bon à rien allait toujours flanqué de son ami Avenant, épris de Belle qui se refusait au mariage.

Un soir qu’il revenait à son foyer, le père s’égara et trouva refuge dans une demeure enchantée qui lui offrit dîner et repos.

Alors qu’il repartait, il cueillit une rose pour Belle, déchaînant le courroux du seigneur des lieux resté jusqu’alors invisible.

Un être fabuleux mi-homme mi-bête, qui le condamna soit à mourir soit à lui livrer une de ses filles. 

Ainsi commence le conte qui mettra la Belle en présence de la Bête, lui révélant du même coup l’irrésistible et mystérieuse puissance de l’amour.


Pour aller plus loin :

- Transmettre le cinéma


CYCLE 3

Un transport en commun
de Dyana Gaye
2010 - 48min

 

C’est la fin de l’été. À la gare routière des Pompiers (Dakar), un taxi s’apprête à partir pour Saint Louis.
À bord, six passagers: Souki, une jeune femme se rendant à l’enterrement de son père qu’elle n’a jamais connu ; Malick, un jeune homme rempli d’espoir souhaitant saluer sa fiancée avant son départ pour l’Italie;
Madame Barry, la propriétaire d’un salon de coiffure chic, désireuse de revoir ses enfants après de nombreuses années;
Joséphine et Binette, deux françaises au terme de leurs vacances au Sénégal. Ils auraient dû être sept à effectuer ce trajet, mais Antoine, un autre français étudiant la musicologie, les a ratés de peu.
Parti à leur poursuite, ce dernier rencontre la nièce de Madame Barry – Dorine – jeune apprentie coiffeuse en quête de liberté qui, elle aussi, part pour Saint Louis.
 

Pour aller plus loin:

- Transmettre le cinéma

Précédé par Deweneti
de Dyana Gaye
2006 - 15min



Ousmane est un jeune mendiant talibé qui parcourt la ville de Dakar avec son bol. À chaque rencontre il réussit habilement à recevoir une pièce tout en redonnant le sourire à ses généreux donateurs. 

C’est alors qu’il décide après être entré dans un magasin de jouets, d’écrire au Père Noël pour exaucer chacun des vœux des personnes qui lui ont accordé la charité. 

Ne sachant ni lire, ni écrire, comment fera t-il ?




Adama
de Simon Rouby
2015 - 1h22min

 

Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles.
Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l’interdit des anciens, décide de partir à sa recherche.
Il entame, avec la détermination sans faille d’un enfant devenant homme, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la Première Guerre mondiale.
Nous sommes en 1916.



Pour aller plus loin :
- Transmettre le cinéma



La barbe à papa
de Peter Bogdanovitch
1973 - 1h43min

 

Kansas, dans les années 30, Moses Pray, escroc à la petite semaine, assiste à l’enterrement d’une ex-maîtresse et accepte d’emmener sa prétendue fille de 9 ans, Addie, chez une tante.
Pendant leur trajet, leurs rapports sont tendus. L’orpheline est persuadée que celui-ci est son père, en raison de la ressemblance de leur menton mais Moses refuse d’endosser ce rôle.
Étonnamment mature pour son âge, la petite Addie s’avère être une coéquipière très efficace : c’est le début de leur épopée.


Pour aller plus loin :

- Transmettre le cinéma